Mathieu Robert et ses péripéties épatantes à New York - Les Ateliers Créaction

Mathieu Robert et ses péripéties épatantes à New York

Catégorie: Nouvelles
Tags:

Mathieu Robert et ses péripéties épatantes à New York

Mon nom est Mathieu Robert et je suis un artiste peintre québécois qui aimerait vous raconter son expérience artistique à New-York.

Cette merveilleuse ville est visitée à chaque année par des millions de touristes qui viennent de partout ! Les yeux grands ouverts pour y découvrir la grandeur démesurée des Américains. Ils y viennent pour prendre des selfy dans chaque racoin soit le me myself and New York. Pour moi, artiste peintre, qui adore peindre les œuvres urbaines, pour ses paysages remplis de gratte-ciels, la ‘’grosse pomme ‘’ était dans ma ligne de mire des villes à peindre et visiter.

Il est certain que New York est une ville très animée! De plus c’est la ville de loin la plus populeuse des États-Unis, 4 fois plus que Los Angeles, sa plus proche rivale ! C’est pourquoi la sécurité policière ne voulait pas que je m’installe à Time squares ! Cela ne m’a pas arrêté et je m’y suis installé quand même ! Je vous raconte mes péripéties.

Je pensais vraiment que cette ville était idéale pour m’inspirer à peindre des paysages urbains. Par sa grandeur, par la hauteur et l’abondance des différents édifices. Depuis mon enfance autant par les parutions dans les nombreux films que dans les magazines, New York a toujours été pour moi une ville représentant le succès, la démesure et l’art. Cela fait déjà plus d’un an que je planifiais de trouver un moment pour y pour aller. Armé de mon carnet de croquis, de mes crayons et pinceaux, et de ma caméra, j’y suis parti pour m’y inspirer. Les deux principales choses que je voulais faire étaient de prendre des photos pour en avoir en banque pour créer des merveilleuses toiles et surtout je voulais m’installer dans les rues pour peindre devant le public et ressentir l’énergie grouillante que j’imaginais de cette métropole. Mon souhait était de ressentir et transmettre mes impressions sur toile. Faire vibrer et bouger mes doigts sur mon pinceau tout en choisissant la vibration des couleurs. J’y suis resté 4 jours!

C’était ma première fois à New-York et en parcourant Times square, j’ai remarqué que s’était encore plus grand que je ne me l’étais imaginé. J’ai vu une publicité sur un immeuble mesurant environ 30 fois ce qu’on voit chez nous !  Des écrans de cinéma partout qui nous illuminent et nous éblouis. Voilà, c’est ici que je vais m’installer, que je me suis exclamé ! Je me disais, quoi de mieux et de plus électrisant que de peindre en plein milieu de Times Square.

Même si j’avais vérifié les lois de la ville et même si j’avais toutes les permissions requises pour peindre et vendre à New York, je me doutais que ma performance allait peut-être poser un problème. Quand j’ai commencé à m’installer, j’ai remarqué des policiers à tous les 50 mètres dont 4 avec des mitraillettes et grenades qui  scrutaient partout.

 

À peine mon chevalet portatif déplié, voilà un policier qui vient m’aborder. Il me demande ce que je fais. Avant même que je puisse lui répondre, il me dit :’’ tu ne peux te mettre ici ! ton trépied est interdit au sol.’’ Avec mon anglais de base, je lui explique que j’avais la permission de m’installer partout dans New York et que j’avais droit à mon trépied. Il m’a répondu que mes renseignements n’étaient à jour, et que de toute façon à Times Square les règles étaient différentes et qu’il me donnerait une contravention et peut-être même que je pourrais être détenu 24 à 48 heures si je ne me retirais pas immédiatement. J’ai encore tenté de lui expliquer que j’avais fait tout ce voyage justement pour venir faire cet événement à New York, en prenant soin d’avoir tous les permis possibles pour peindre ici sur place. J’ai ajouté que j’étais réputé pour ma rapidité, que cela ne prendrait pas de temps. Une discussion de 5 à 10 minutes s’en ai suivi et je n’étais pas content. Il me rappela une 2e fois que si je n’obtempérais pas qu’il pouvait me détenir en cellule. Pour moi s’était ridicule tout cela, je voulais peindre ici et pas ailleurs, j’avais tout prévu pour ici !

 
Le matin, avant de partir de l’hôtel, j’avais préparé mon dessin sur ma toile grâce aux photos prises la veille en me disant que je pourrais montrer la qualité de mon travail à qui voudrait m’empêcher. Ce que j’ai fait.  Il a vu mon dessin et a trouvé que c’était magnifique. Il m’a alors demandé combien de temps je prendrais, pour compléter ma toile.  Je lui ai dit 1h. en sachant que cela prendrait peut-être moins de temps ou un peu plus. Tout d’un coup un silence s’est installé, un regard, puis à ma grande surprise, il m’a dit : ‘’ramasse tes affaires et va devant le panneau publicitaire bleu là-bas, juste de l’autre côté de la rue et fait ça vite. De plus, fait comme si je ne t’avais pas vu car mon collègue là-bas ira en pause, vas-y j’avertit mes collègues, je peux me faire renvoyer pour cela, pas un mot, fait cela rapidement et v’as t’en après!
En peinture Times Square est une des structures le moins facile à dessiner car on y retrouve plusieurs points de fuites quand on fait de la perspective. Il y en a  venant du haut, du bas, de la droite et de la gauche. On parle de plus de six points.
 
J’ai réussi à faire ma toile en une heure plus ou moins! Je me s’étais énergisé par toutes les lumières multicolore qui explosaient, des gens qui m’entouraient et se bousculaient pour voir ce que je faisais et qui filmaient ma peinture qui s’embellissait peu à peu! Puis aussitôt terminé, j’ai ramassé mon matériel et j’ai libéré la place pour ne pas faire exprès pour rester trop longtemps et ainsi risqué l’amende ou même l’emprisonnement! J’étais très satisfait de ma toile malgré tout le stress que j’avais vécu pour la réaliser !
Je suis fier de dire que ce voyage fut extraordinaire pour moi. J’ai réalisé mon rêve de peindre à Times Square et cela malgré tous les risques. Je suis revenu avec des centaines de photos pour m’inspirer dans l’année à venir et surtout pleins d’histoires à raconter !
Plus d’info sur Mathieu Robert

Cours en ligne gratuit sur: www.savoirdartiste.com 

 

 

Connexion
Connectez-vous ici!